Interview de Jessica Pin, directrice de la Cantine Numérique brestoise

Jessica s’est prêtée au jeu des questions/réponses!

TechPlaces décortique la Cantine numérique brestoise et l’association qui porte le lieu

Présente-nous ton lieu : en interne, dans son écosystème local et au sein du Réseau :

La Cantine Brest est portée par l’association An Daol Vras (‘la grande tablée’ en breton). Elle a été créée en 2013 à l’initiative des 8 fondateurs (Crédit Mutuel Arkéa, Technopole Brest-Iroise, Brest métropole, Télécom Bretagne, ISEN, UBO, AFEIT et Nereÿs).
An Daol Vras est aujourd’hui un acteur essentiel de l’écosystème numérique et de la BrestTech+.
Au sein du réseau des Cantines, nous sommes plutôt orientés usages collaboratifs, communs, data, avec une touche de maker et de convivialité! 😉

Quelle a été votre plus grande réussite jusqu’à présent ?

An Daol Vras – la Cantine organise le Startup Weekend Brest. Notre plus belle réussite est d’avoir sensibiliser plus de 240 personnes à l’entrepreneuriat startup lors des deux précédentes éditions et d’avoir participé à l’émergence de E.Sensory, EQwall, B4Wedding et Intia.

…et votre plus grosse difficulté à relever ?

La plus grosse difficulté reste encore de faire comprendre ce qu’est la Cantine et ses activités, et de convaincre les institutions privées et publiques de l’intérêt de soutenir ce type d’initiative.

Décris-nous la startup idéale selon toi ?

Selon moi, la startup idéale est la startup qui répond à un vrai besoin tout en garantissant le respect de ses utilisateurs (revente de données ou autre) et un design soigné.

Comment vois-tu l’évolution des lieux d’innovation dans 10 ans ?

Comme les startup ne peuvent prédire leur marché à 10 ans, c’est difficile à dire. Mais mon flair aurait tendance à dire que les lieux d’innovation comme les Cantines, les fablabs (les tiers-lieux en somme) vont continuer à s’étendre et à se multiplier à mesure aussi que le travail se transforme.
Le risque c’est que le phénomène devienne tellement à la mode que tout le monde (acteurs publics et privés) essaye de s’en emparer sans en saisir les concepts et les valeurs.

Le génie de l’innovation française t’offre 3 vœux, quels sont-ils ?

* Un guichet unique de renseignement et de distribution des aides aux entreprises et à l’innovation.
* Le développement du libre, de l’open, des communs et la disparition/transformation des brevets et de la propriété intellectuelle.
* De l’entropie et de la sérendipité!

Pour aller plus loin…

An Daol Vras:

  • Statut : association
  • Nombre de salariés : 1
  • Budget annuel : 82320 €
  • Part financement public : 40 %
Identité visuelle : nebulae2016 | Conception & réalisation : Vendredi